septembre, 2014

Mots de Rentrée.

Depuis 2012 les gouvernements successifs respectent la parité et le nouveau gouvernement « Valls 2 » ne fait pas défaut. La question des droits des femmes s’y trouve rétrogradée au niveau d’un Secrétariat d’état, rattaché au Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Ce sont moins de poids symbolique et moins de moyens pour affirmer la transversalité de la question « femmes » et pour faire avancer le chantier de l’application  de la loi sur l’égalité réelle votée fin juillet 2014. Quelle structure ce Secrétariat d’état va-t-il se donner  pour confirmer la transversalité interministérielle ? Quel rôle les associations de femmes vont-elles pouvoir y tenir dans cet objectif ? Autant d’incertitudes après l’annonce de ce changement de gouvernement, avec  la confiance dans le fait qu’un changement de cap irréversible a été donné; mais restons vigilant-e-s.

Education

Nous saluons la promotion de Najat Vallaud-Belkacem à la tête du Ministère de l’Education nationale, comme une promesse d’avenir, portée par son histoire personnelle et par ses engagements précédents. Alors que nos réunions publiques sur le partage des responsabilités et la culture de la parité, ont toujours résonné in fine des appels  à « changer les mentalités » et d’injonction à commencer par « l’éducation et la formation », on ne peut que se réjouir de voir arriver une jeune Ministre, mère de deux enfants, assez courageuse pour introduire à l’école un travail sur les rapports entre les filles et les garçons, la manière dont ils sont codifiés par tout le contexte sociétal au détriment des uns et des autres,  leur violence souvent.

La loi sur l’égalité réelle

Cette loi  votée en juillet a vocation à installer l’égalité réelle et plus seulement formelle,  à rendre effective l’égalité des droits affirmée depuis longtemps dans les textes. Pragmatique, elle identifie un certain nombre d’obstacles  rencontrés dans les faits  et elle cherche à les éradiquer ou les réduire: inégale répartition des tâches familiales (grâce au partage du congé parental), inéquitable représentation médiatique des compétences et rôles de hommes et des femmes (grâce à la compétence donnée désormais au CSA pour la sanctionner), inégale présence de fait des hommes et des femmes au sommet des entreprises, de la fonction publique ou des responsabilités politiques (grâce à l’extension des règles de parité à tous les domaines) …

Dans la continuité de notre réflexion et de nos actions, nous retenons deux axes pour lesquels l’association s’est mobilisée dans le cadre du Plan régional stratégique pour l’égalité femmes-hommes

                Parité politique : nous continuerons à populariser la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, à faire connaître et  à valoriser les bonnes pratiques locales en matière d’égalité dans les politiques publiques.

Un constat : trop peu de femmes ont été  têtes de liste aux dernières élections municipales, et donc  peu de femmes sont devenues maires (16%  dans le Nord et 11% dans le Pas de Calais),  ou présidentes de collectivités locales (2 présidentes pour les 53 intercommunalités de la région !). Par ailleurs,  les femmes sont très largement  minoritaires dans les exécutifs des intercommunalités,  lieu de pouvoir local qui prend de plus en plus d’importance (16% de femmes parmi les vice- présidents).
Une ouverture qu’offre la nouvelle loi : l’obligation pour les collectivités locales de plus de 20 000 habitants  (municipalités ou intercommunalités) de planifier la mise en place de politiques publiques d’égalité.

                Partage des responsabilités économiques : nous poursuivrons l’étude initiée par le CORIF à la demande de l’Observatoire sur la situation des femmes cadres d’entreprises en Nord-Pas de Calais.

Compte rendu public de cette enquête et débat, le mercredi 15 octobre à 18h30 à la Maison des Associations de Lille.

A suivre…

Le 8 septembre 2014

 

Dimanche 14 septembre, 10h-18h30, au Palacium à Villeneuve d’Ascq

Foire aux Associations

Stand de la Maison des Femmes, venez retrouver les associations de ce collectif dont l’Observatoire de la Parité

Mercredi 1er Octobre, 9h-17h, Maison de la Recherche, à LilleIII, Villeneuve d’Ascq

journée d’étude:

Comment éduquer à l’égalité  entre les sexes pendant l’enfance et la petite enfance?

dans le cadre de l’équipe Lilloise Genre et Société

Samedi 11 octobre, 9h30-18h30, à la MACC à Villeneuve d’Ascq

Les femmes déclarent la paix

Dans le cadre du Congrès de l’association Mères pour la Paix

 

Lundi 13 octobre, à partir de 19h, à la MRES, rue Gosselet à Lille

Dîner-débat sur l’égalité entre les femmes et les hommes

A l’initiative de l’association Parole Citoyenne

 

Mercredi 15 Octobre, 18h30, à la Maison des Associations à Lille

Présentation débat de l’étude :

Partager les responsabilités économiques, enquête sur les femmes cadres en Nord – Pas de calais

Enquête réalisée par le CORIF à la demande de l’Observatoire régional de la parité

 

Jeudi 16 octobre à 18h30, à Lille

Présentation du livre blanc sur les violences au travail, initié par l’association BPW lors de son  congrès en 2013

Mercredi 19 Novembre à 18h30, Cinéma l’Univers à Lille

Projection suivie d’un débat  du film de Claire Feletin

Sexe, mensonge et harcèlement

A l’initiative de l’association des Femmes solidaires de Lille